Image default
Maison et Jardin

Les trois étapes de l’élagage des arbres

L’élagage consiste à couper certaines branches de l’arbre, considérées comme inutiles, malades, gênantes ou présentant des risques pour le voisinage. En général, les travaux nécessitent des savoir-faire particuliers ainsi que la maitrise des différents outils de travail. Si vous ne disposez pas de ces compétences, évitez les risques et confiez les travaux à un élagueur professionnel. Néanmoins, à travers cet article, vous allez connaître les trois étapes à suivre pour élaguer dans de bonnes conditions. De cette façon, vous aurez des idées des travaux qui vous attendent.

La préparation du matériel et du chantier

Avant toute chose, il est nécessaire de bien préparer le champ de bataille, c’est-à-dire le chantier sur lequel les travaux vont s’effectuer. Il faut localiser les arbres à élaguer, l’emplacement des matériels et mettre en place des signalisations visibles pour prévenir les passants.

Ensuite, il faut avoir à sa disposition tous les outils et matériels de travail indispensable aux travaux d’élagage. D’un côté, il y a ceux utilisés pour accéder aux branches telles que l’escabeau, l’échelle, la nacelle, le harnais … et de l’autre côté, il y a les matériels de coupe comme la tronçonneuse, le sécateur, la scie d’élagage … Ces derniers doivent être de bonne qualité et choisis en fonction de l’épaisseur des branches.

Bien évidemment, il ne faut pas oublier les matériels de sécurité, c’est-à-dire les équipements de protection individuelle (gants, masques, chaussures à semelles antidérapantes, …) pour garantir votre sécurité lors des travaux.

Enfin, si vous travaillez en équipe, c’est le moment de vous organiser concernant les tâches de chacun. De cette manière, les travaux avanceront plus rapidement et avec professionnalisme.

La coupe

Pour les grosses branches, il vaut mieux les attacher avant de les couper. Ainsi, il sera plus facile de guider leur chute. En ce qui est de la coupe de la branche, elle  doit se faire au plus près du tronc. Néanmoins, il faut faire bien attention à ne pas abîmer l’écorce. Vous devez couper la branche qui pousse vers l’extérieur pour orienter sa nouvelle pousse. Aussi, dégarnissez les parties centrales de votre arbre de manière à laisser pénétrer la lumière. Néanmoins, il ne faut pas laisser l’écorce nue. Cela rendrait l’arbre plus vulnérable aux maladies et aux champignons. Débarrassez-vous uniquement des branches et des feuilles mortes, malades, encombrantes ou mal-orientées.

Ensuite, si vous constatez des petites pousses issues des racines et du tronc de votre arbre, n’hésitez pas à les supprimer. De même, si deux branches se croisent, vous devez couper la plus faible d’entre elles pour assurer que l’autre puisse pousser correctement.

Enfin, il est important de vous rappeler que la coupe doit toujours être nette et précise. Ne massacrez pas votre arbre ! Ayez à l’esprit le fait que chaque coupe est vitale pour l’arbre. N’élaguez que ce qui est nécessaire.

Les finitions

Après avoir taillé les branches de votre arbre, ne pensez pas que les travaux sont achevés. Bien au contraire, les travaux de finition sont très importants si vous voulez que votre arbre puisse survivre après l’opération qu’il vient de subir. En fait, la phase finale consiste à appliquer un mastic cicatrisant sur les zones coupées. Ce produit favorise la cicatrisation de l’arbre et empêche la formation et l’infestation des bactéries. En cas de doutes, vous pouvez demander des conseils à un expert concernant le meilleur choix de produit à faire.

Cependant, il est important de noter que si vous souhaitiez que vos arbres soient élagués correctement, il est préférable de confier les travaux à un élagueur comme https://www.elagueur-paysagiste-dordogne.fr/ . Ce dernier, étant un expert dans ce domaine, vous fournira une prestation de qualité.

Related posts

De simples conseils pour bien entretenir son jardin

Tamby

Comment choisir le portail de sa maison ?

Christelle

Qu’est-ce qui caractérise un bon serrurier ?

Claude

Elagage d’un arbre d’ornement : comment et quand le faire ?

Tamby

Les qualités d’une table inox

Clarisse

La toiture en bois : l’essentiel à retenir

Tamby