Image default
Maison et Jardin

Conseils et astuces pour nettoyer efficacement une moquette

Contrairement au carrelage et au parquet, la moquette est un revêtement difficile à nettoyer. Un entretien de moquette régulier est pourtant nécessaire afin d’éviter la prolifération des bactéries et des acariens. Pour y arriver, voici quelques astuces bonnes à savoir.

Commencer par les bonnes habitudes

Comme tous les meubles textiles (fauteuil, canapé, lit…), la moquette se salit facilement et attire énormément la poussière. Sensible aux acariens, ce revêtement de sol est un véritable nid à microbes et saletés en tout genre : poils d’animaux, mégots de cigarette, etc. À la longue, l’incrustation de ces éléments dans la moquette peut provoquer des allergies et entraîner des maladies respiratoires plus ou moins graves. Pour garantir un espace intérieur propre et propice au bien-être, il convient de nettoyer régulièrement la moquette avec les produits et le matériel adaptés. Comme pour le nettoyage du sol et des vitres, cette opération doit être réalisée chaque semaine, à raison d’une fois tous les trois jours.

Outre le coup d’aspirateur, il est aussi important d’effectuer un nettoyage à la vapeur tous les mois. Cela permet d’enlever les tâches efficacement et d’éradiquer une bonne fois pour tous les acariens dans la moquette. Le nettoyage à sec est également conseillé pour redonner de la fraîcheur au tapis. Pour cela, il suffit de verser le produit sur le support et de frotter avec un balai-brosse. Le nettoyage aux rayons UV n’est, par contre, pas recommandé, en raison de sa complexité. Bien qu’il soit très efficace, ce type d’entretien nécessite une grande prudence et un savoir-faire particulier. Comme il utilise des produits chimiques, il est plus judicieux de faire appel à une entreprise de nettoyage professionnelle pour éviter tout risque d’intoxication.

Utiliser les vieilles méthodes de grand-mère

Pour un nettoyage moquette en profondeur, il n’est pas toujours nécessaire de faire appel à un spécialiste. Parfois, quelques gestes simples suffisent pour redonner de l’éclat et de la valeur au revêtement. La méthode la plus connue est le nettoyage à base de bicarbonate de soude. Facile à réaliser, cette opération consiste à saupoudrer la moquette de shampoing ou d’eau gazeuse et de bicarbonate de soude et à frotter tout doucement les taches avec une brosse. Pour que le résultat soit optimal, il est conseillé de laisser agir le produit pendant une heure avant de passer l’aspirateur. Cela va lui permettre de pénétrer dans les fibres et de raviver la couleur de la moquette.

Pour un nettoyage de moquette humide, le bain de jouvence est la meilleure alternative. Il consiste à nettoyer le tapis avec de l’eau chaude et des cristaux de soude. L’opération se fait délicatement, en frottant la surface sale avec une éponge et en la rinçant avec de l’eau claire. Elle doit être effectuée une fois tous les ans afin d’éviter que le revêtement ne devienne terne. Particulièrement efficace, ce nettoyage convient à tous les types de moquettes, qu’il soit en laine, en fibres synthétiques, en sisal ou en coco. Avant de réaliser l’opération, il est toutefois conseillé de bien se protéger les mains avec des gants.

Related posts

De simples conseils pour bien entretenir son jardin

Tamby

Comment bien choisir une entreprise de jardinage?

Tamby

Loi Pinel : les bonnes raisons de se lancer

Irene

Les points-clés pour bien entretenir un système de chauffage

administrateur

Le choix du système de vidéo surveillance ?

Angelique

Ce qu’il faut savoir avant d’installer de la lumière LED dans sa maison

Angelique