Image default
Travaux & Artisans

Les points essentiels à savoir sur la surélévation de toiture.

À un moment, on sent qu’on a besoin de plus d’espace dans notre foyer, car la famille s’agrandit et/ou on ne sait plus trop où installer nos meubles. Si c’est votre cas, il est grand temps de songer à une extension de votre maison. Malgré le fait que vous n’ayez pas assez de place sur le sol, votre projet est possible grâce à la surélévation de toiture. Pour en savoir plus sur cette dernière, suivez-nous dans cet article.

En quoi consiste la surélévation de toiture ?

Comme vous l’aurez compris, cette technique permet de gagner en m² en créant une surface supplémentaire sur le toit. Plus précisément, la surélévation de toiture va consister à assembler avec le mur déjà en place un nouveau mur à ossature en bois.

Cette technique présente de nombreux avantages. Celui qui mérite d’être souligné en particulier c’est le fait qu’elle peut être mise en œuvre sans que l’on ne surcharge les fondations de la maison. Aussi, comparée à l’extension de maison sur le sol, elle est plus rapide et plus facile à réaliser. Notez cependant que recourir à l’aide d’un professionnel en toiture comme ce couvreur dans le Nord est le gage de la solidité de la future structure.

La surélévation de toiture : ce qu’en dit la loi

Avant de commencer les travaux, il faut toujours veiller au respect des démarches administratives. Pour ce faire, il faut se renseigner auprès de la mairie et consulter le Plan Local d’urbanisme. Cela vous permet de savoir si entreprendre tel ou tel ouvrage n’est pas prohiber par les réglementations en vigueur.

Pour ce qui est de la surélévation de toiture, un permis de construire sera nécessaire si l’espace à aménager dépasse les 20 m². Dans le cas contraire, une simple déclaration préalable de travaux suffit.  Sachez toutefois que cette limite peut aller jusqu’à 40 m², voire plus, en fonction de la situation géographique de votre bâtisse.  Outre cela, pour tout travail impliquant la modification de la structure sur une superficie totale de 170m², la conception du projet est impérativement laissée au soin d’un architecte, en plus du permis de construire.

Réussir la surélévation de sa toiture : les étapes à suivre.

La surélévation de toiture ne s’improvise pas. Les travaux d’aménagement doivent être appréhendés dans le bon ordre. Voici donc les étapes à suivre pour réussir cette opération.

 Étape 1 : procéder à une étude du chantier

Cette étape est primordiale et doit impérativement être réalisée par un professionnel du bâtiment. En effet, il est important d’inspecter l’état des fondations pour savoir si elles peuvent supporter une charge supplémentaire. Il en est de même des murs porteurs qui doivent être assez solides pour pouvoir soutenir la charge d’un étage en plus. Une fois l’étude de ces éléments finie, il faut se préparer en termes de matériaux. Dressez une liste de tout ce dont vous aurez besoin pour mener à bien le projet.

À la fin de l’étude du chantier, un rapport complet sur votre structure vous sera délivré. Vous pouvez ainsi entamer l’étape suivante.

Étape 2 : l’obtention d’une autorisation pour surélever sa toiture

Nous avons déjà vu plus haut les conditions d’obtention d’une telle autorisation. Il convient quand même de rappeler que la demande est déposée auprès de la Mairie qui dispose de 2 à 3 mois pour donner sa réponse.

Étape 3 : la dépose de la toiture

Dans cette étape, on procède à l’enlèvement des matériaux de couverture de la toiture et de la charpente. Cette opération peut prendre 3 à 5 jours en fonction de la taille du chantier. Notez que certaines communes exigent un permis de démolir pour une telle opération. Ici encore, il faut se renseigner auprès de votre mairie pour en savoir davantage.

Étape 4 : rehaussement des murs et installation des réseaux

Une fois la dépose de la toiture finie, vous pouvez rehausser les murs. En fonction de la solidité de vos fondations, vous pouvez poser une ossature en bois ou une ossature en béton. C’est également  à ce stade que vous faites les travaux d’installations domestiques (système électrique, plomberie, etc.)

Dernière étape : remonter la toiture et réaliser les travaux de finition

En surélevant votre toiture, vous pouvez profiter pour retravailler l’isolation. Ceci étant fait pour que le nouvel espace et l’ensemble de la structure puissent offrir à leurs occupants un confort optimal. Notez qu’une mauvaise isolation de la toiture entraîne 30% des déperditions énergétiques dans la maison. Il est donc indispensable de confier cette dernière étape à des experts en toiture, les couvreurs.

Related posts

Comment se protéger contre les surtensions électriques ?

Odile

Choisir un vitrier à Lyon

Clarisse

Isolation d’habitation : zoom sur les isolants naturels et écologiques

Odile

Les aménagements à faire avant de vendre une maison

administrateur

Isolation thermique à 1 euro : comment ça marche ?

Odile

Les semelles de fondation courantes et leur mise en œuvre

Tamby