Image default
Maison et Jardin

Bien choisir son poêle à granulés : les critères

Le poêle à granulés est un dispositif de chauffage qui utilise comme combustible des granulés (copeaux de bois) ou « pellets » en anglais. Très apprécié de nos jours, il se présente comme une alternative plus simple aux cheminées traditionnelles. Vous souhaitez en avoir chez vous mais ne savez pas comment le choisir ? Plus de souci ! Voici les critères à suivre pour bien choisir votre poêle à pellets.

La puissance

Le critère n° 1 à prendre en compte pour faire un choix optimal est la puissance du poêle à granulés. En principe, la puissance d’un tel appareil se situe entre 3 et 20 KW en fonction du modèle. Pour choisir un poêle de puissance adéquate, il faut considérer le volume de la pièce et l’isolation thermique. Votre isolation thermique est-elle correcte ? Si oui, alors comptez 1KW pour 10 min 3s environ.

En application, si la pièce à chauffer fait 20 m2 avec une hauteur de 3 m, on a un volume de 60 m3. Vous aurez alors besoin d’un poêle d’une puissance de 6 KW. En cas d’excellente isolation de la pièce, vous pouvez diminuer le rapport à 0,7 KW par m3. Par contre, si la pièce est mal isolée, il est préférable de compter environ 1,5 KW pour 1 m3. Rendez-vous sur MyPoele pour acheter un poêle à granulés pas cher. Vous y trouverez le poêle à granulés Interstoves, le poêle à pellets Extraflame et bien d’autres modèles.

La capacité du réservoir

Le réservoir de la poêle à granulés correspond à l’espace de stockage de vos pellets. Si ce réservoir est volumineux, vous pourrez y mettre assez de copeaux. Ainsi, vous n’aurez plus à le réalimenter à intervalle régulier. À l’opposé, plus ce réservoir est petit et plus vous devrez le réalimenter. L’autonomie de la poêle dépend donc de la taille de son réservoir. Votre choix devra se faire selon vos besoins de chauffage. À noter que les plus petits réservoirs offrent une autonomie de 6h environ. Les plus grands peuvent chauffer jusqu’à plusieurs jours.

Le niveau sonore du poêle

Autre critère à considérer pour un choix optimal, le niveau de nuisance sonore. En effet, les poêles peuvent émettre des bruits. Tout dépend du type choisi. On distingue en effet deux types de poêles à pellets : les poêles à soufflerie et les poêles à convection. Les poêles à soufflerie sont les plus bruyants même s’ils font monter la température plus vite. Les seconds sont en revanche silencieux (ou font beaucoup moins de bruit), mais le niveau de chaleur monte moins vite avec eux.

Ces émissions sonores sont dues aux ventilateurs intégrés qui permettent la diffusion de l’air chaud dans la pièce. Avant achat, contrôlez le nombre de décibels émis par la machine.     

L’esthétique du poêle

Vous n’êtes pas sans savoir qu’un poêle à granulés s’installe à l’intérieur d’une pièce. Ainsi, il faut qu’il s’accorde à la décoration intérieure. Il peut d’ailleurs servir comme élément de décoration. De ce fait, ne négligez guère ce critère. Vous trouverez sur le marché des marques qui proposent des modèles de poêle très attirants avec des design raffinés et épurés, idéals pour les logements de style classique. Il existe aussi des poêles aux allures rustiques et vintage. Bref, vous trouverez forcément un modèle adapté à votre intérieur et à vos goûts.

Related posts

Nos idées originales pour un lit d’enfant

Tamby

Les trois étapes de l’élagage des arbres

Tamby

Quels sont les avantages d’un portail en PVC ?

Journal

De bonnes raisons d’opter pour un portail en aluminium

Odile

Quelles dimensions choisir pour son portail ?

Journal

Pourquoi faire le choix du travertin pour votre salle de bain ?

Journal