Image default
Logement neuf et ancien

Vente à réméré, c’est quoi ? Et qui est concerné ?

Notez cet article

Le marché de l’immobilier est une plateforme qui a ses particularités que bon nombre d’opérateurs doivent maîtriser. En effet, il faut comprendre les tenants et aboutissants du système avant de s’y impliquer. Généralement, la vente à réméré est une situation qui concerne les biens immobiliers dont le propriétaire est en mauvaise situation financière. Pour redresser la situation, la vente à réméré est une solution idéale quoique moins parfaite, mais une solution tout de même pour alléger le poids qui pèse lourdement sur le dos du propriétaire immobilier sous peine de le voir se ruiner entièrement.

Zoom sur la vente à réméré

Pour se permettre d’apporter un petit éclaircissement sur la vente a réméré, il doit y avoir un acteur qui est à l’origine de la situation. C’est le propriétaire immobilier : il doit vendre son bien pour éviter de se ruiner ou d’être la cible d’une poursuite judiciaire sans précédent. Ce procédé sur le réméré est donc une technique de vente qui donne l’occasion au vendeur de récupérer son bien après l’avoir vendu à un tiers. Ainsi, il doit faire un compromis de vente avec le nouvel acquéreur afin de se doter du droit de récupérer le bien vendu dans une période qui ne doit pas excéder les 5 ans. Il est toutefois soumis à payer une indemnité mensuelle d’occupation à prélever sur la valeur du bien immobilier. En effet, il restitue la valeur initiale de l’objet avec les frais y afférents. Autrement dit, ce sont les frais occasionnés par d’éventuelles réparations faites par l’acheteur ainsi que d’autres dépenses qu’il a effectué.

Les avantages de la vente à réméré

Cette formule sur la vente à réméré convient parfaitement au vendeur en mauvaise posture. Toujours est-il que ce procédé lui permet de se procurer d’une source de crédit sans passer par le canal des institutions financières et les banques de crédit. L’ancien propriétaire peut se permettre, grâce à la réglementation en vigueur, d’occuper le bien immobilier tout en payant ses dettes avec l’indemnité d’occupation. C’est une convention d’occupation avec lequel il doit signer un compromis de vente avec l’acquéreur. Avec les 5 ans d’occupation dont il garde la jouissance vis-à-vis de l’acheteur, il peut se permettre d’être à l’abri d’une éventuelle poursuite judiciaire. Au-delà du délai imparti pour récupérer le bien immobilier, si l’ancien propriétaire ne manifeste aucun intérêt pour la récupération du bien immobilier, il est déchu de son droit.

A qui profite la vente à réméré ?

Tout compte fait, tout opérateur veut toujours tirer avantage de ce qu’il est entrain de faire. Mais en ce qui concerne particulièrement la vente à réméré qui s’adresse à celui ou à ceux qui sont en difficulté financière. Les personnes dont l’endettement est loin de leur épargner le repos, elles sont entièrement concernées. Mais il peut s’agir aussi de simples particuliers ou de sociétés, quelle que soit leur nature. Pour ces entités, elles peuvent être fichées par les banques et sont dans l’impossibilité de procéder aux opérations bancaires. Le réméré est une solution idéale pour permettre la récupération du bien immobilier le cas échéant, après avoir liquidé tous les dus occasionnés par les frais de réparation et autres dépenses. Bref, une aubaine pour les surendettés.

Related posts

Tout savoir sur le contrat bail commercial

Odile

Focus sur les investissements immobiliers les plus rentables

Clarisse

Aperçu sur les interventions d’un cabinet de géomètre

Odile