Image default
Maison et Jardin

Astuces pour bien choisir sa véranda

Notez cet article

La véranda est un espace supplémentaire dans laquelle il est bon de vivre. Il s’agit d’une pièce idéale pour ceux qui souhaitent obtenir une espace habitable tout en profitant d’une luminosité naturelle à souhait. La véranda fait de plus en plus d’adeptes et elle s’est créé, ces dernières années, une place prépondérante dans plusieurs foyers. Mais bien qu’il s’agisse d’un parfait moyen pour profiter pleinement de la lumière du soleil, ce produit ne doit pas se choisir d’un coup de tête. Entre son prix, les démarches administratives, et les nombreux modèles proposés sur le marché, construire une véranda sur mesure constitue un investissement qui requiert une grande réflexion. Suivez donc le guide pour que vous puissiez installer votre véranda en toute connaissance de cause.

Les matériaux

La matière de la véranda doit être cohérent avec celle de la maison afin d’harmoniser le design. Et même si plusieurs choix s’offrent à vous, les matériaux dépendent, cependant, de la situation géographique de votre maison. Il est donc important de se renseigner auprès de la mairie avant de choisir un matériau.

A titre indicatif, les vérandas en acier sont obligatoires pour une maison qui se situe dans les sites classées ou protégées. Dans les régions en montagne, le bois est à privilégier afin d’être plus adhérent à la nature, mais aussi d’accentuer la décoration. Quant à l’aluminium, il constitue la matière la plus courante des vérandas.

Le bois est idéal pour les personnes qui souhaitent une touche naturelle et chaleureuse. De plus, ce matériau offre une grande performance en termes d’isolation. L’aluminium est, quant à lui, une matière légère et solide. Il offre un design bien particulier et il coûte moins cher qu’une véranda en bois. Mais il est aussi possible d’associer ces deux matériaux pour une esthétique différente et unique. Enfin, pour l’acier ou le fer forgé, ce sont des matériaux qui fournissent un certain charme et une grande robustesse. Fabriquées et traitées de façon artisanale, les vérandas en acier peuvent résister aux chocs, aux intempéries, et au temps, et c’est la raison de son prix assez élevé.

La toiture

Le choix de la toiture est très important du fait que celle-ci constitue la partie la plus sensible de la véranda. En fonction de vos besoins, vous avez le choix entre divers types de toit.

Pour gagner plus en luminosité, la toiture en verre est parfaite, d’autant qu’elle offre une isolation renforcée. Et si vous souhaitez réguler le confort dû à la chaleur, vous pouvez choisir un vitrage équipé d’une fonction contrôle solaire. Ainsi, vous pouvez profiter d’un même confort, même pendant les périodes de forte chaleur. Autrement, il est aussi possible d’intégrer des volets ou des stores extérieurs à la véranda pour gagner en confort.

Par ailleurs, une association de vitrage et de panneaux en aluminium laqué peut aussi fournir une bonne isolation. La toiture pourra ainsi filtrer la chaleur, tout en offrant une bonne luminosité grâce au vitrage. Puis, cette option est moins onéreuse que la toiture entièrement en verre.

Sinon, vous pouvez aussi choisir une toiture plate pour donner un aspect moderne à votre véranda sur mesure. Le toit plat est une bonne option si vous souhaitez profiter d’une meilleure performance en isolation. Puis, il offre une même hauteur à la véranda, tout en offrant la possibilité d’être rehaussé par un dôme vitré ou un puits de lumière.

Le vitrage

En fonction de la région et de l’orientation de la véranda, vous devrez choisir un vitrage différent. En plein sud, un verre doté d’un facteur solaire plus important est à privilégier, et inversement en plein nord.  Quoi qu’il en soit, la façade d’une véranda doit être équipée d’un double vitrage à isolation thermique renforcée. Cela permettra à la lumière de mieux passer.

Aussi, les vitrages autonettoyants sont de mise pour améliorer l’intégration de la lumière. Ces modèles peuvent, en effet, diminuer la souillure.

Le prestataire

Construire une véranda est un travail d’une envergure importante. Dans ce cas, le technicien qui sera à la charge devra être une personne qualifiée et professionnelle. Dans les grandes surfaces, il est possible de trouver des matériels bon marché qui offrent tout de même un minimum de performance et de confort.

Mais si vous souhaitez obtenir toute la performance et tout le confort que peuvent offrir une véranda, le mieux est de faire appel à un professionnel en la matière. De nombreuses entreprises spécialisées pourront vous accompagner dans le choix des équipements ainsi que la construction de votre véranda. De plus, vous saurez à quoi vous attendre puisqu’une entreprise, si elle est professionnelle, n’hésitera pas à vous faire visiter ses réalisations pour que vous puissiez juger de la qualité. Puis, en consultant une société, vous pourriez choisir une véranda sur mesure qui saura parfaitement répondre à vos  attentes.

Par ailleurs, une entreprise spécialisée dispose nécessairement de la qualification Qualibat 9141 et 9142. Vous pourrez alors être sûr d’éviter les cas de malfaçons et d’un travail qui respecte les normes professionnelles. Le Qualibat est en effet un label qui certifie les compétences et la qualité des prestations des entreprises en matière de véranda.

Les démarches administratives

L’installation d’une véranda sur mesure nécessite de respecter quelques règlementations qui varient en fonction de la surface à construire. Si vous envisagez de construire sur une surface de 40 m², il suffit d’une autorisation de travaux auprès de la mairie. Il est toutefois conditionné que la surface habitable de la maison soit limitée à 170 m², y compris la véranda. En effet, la mairie impose que vous deviez respecter le plan local d’urbanisme en vigueur qui n’est autre que les règles d’implantation par rapport au voisinage.

Si vous désirez installer une véranda qui dépasse les 40 m², ou que la surface totale de l’habitation excède les 170 m², vous serez dans l’obligation d’obtenir un permis de construire. Vous devrez alors le prévoir au moins un mois au préalable, en plus de consulter un architecte.

Conseils pour un meilleur confort

La construction d’une véranda dépend en grande partie de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Entre l’isolation, le système de chauffage et les équipements, il est largement différent de construire une véranda qui sera utilisée pour l’été, pour l’hiver, ou pour toute l’année. Si votre véranda devra vous servir pour toute l’année, il est indispensable de construire une dalle isolée qui pourra recevoir l’extension. Ainsi, il faudra faire appel à un maçon pour accomplir cette mission.

Par ailleurs, en fonction du type de véranda que vous envisagez de construire, vous devez bien choisir son orientation. Pour une véranda piscine ou spa, vous aurez besoin de plus de chaleur, donc une orientation exposée en permanence au soleil est à privilégier. Par contre, pour un espace salon ou salle à manger, vous n’aurez pas besoin de trop de chaleur naturelle. Il est ainsi impératif de consulter l’avis d’un professionnel avant tous travaux de construction.

De même, afin de profiter d’une performance optimale, la véranda doit être bien exposée. De manière générale, il est préférable de l’orienter vers le sud-est si vous habitez une région méridionale, et vers le sud-ouest pour les régions plus fraîches du Nord. Toutefois, si vous disposez d’autres possibilités en fonction de la configuration et de l’orientation de votre maison, vous pouvez choisir de l’orienter vers un axe plus exposé.

Enfin, si vous souhaitez installer une véranda sur mesure, vous devriez faire appel à des professionnels. Les techniciens pourront vous aider à choisir les bons matériaux, définir un devis en fonction de votre budget et adapter l’équipement à vos besoins.

Related posts

Les qualités d’une table inox

Clarisse

Créer le jardin de ses rêves

Irene

Déménager en famille : 5 conseils pour bien s’en sortir

Alice

Un bel aménagement pour une cuisine pratique et fonctionnelle

Angelique

Le choix du système de vidéo surveillance ?

Angelique

Loi Pinel : les bonnes raisons de se lancer

Irene