Image default
Financement

Avoir recours à un courtier pour son prêt immobilier : quels avantages ?

Notez cet article

Le courtier en immobilier est un professionnel qui sert d’intermédiaire entre son client emprunteur et les banques ou sociétés financières. Il a pour mission de constituer un dossier solide pour mettre en valeur le profil de son client et de chercher en son nom l’offre de prêt immobilier la plus intéressante. Bien que recourir aux services d’un courtier en immobilier ne soit pas obligatoire, cela peut être d’une très grande utilité pour l’emprunteur. Mais quels sont donc les principaux avantages de faire appel à un courtier pour son crédit immobilier ?

Pour gagner du temps dans la recherche et l’obtention d’un prêt avantageux

En choisissant de confier la recherche de son prêt immobilier à un courtier professionnel, l’emprunteur gagnera du temps pour dénicher les meilleures opportunités. En effet, il faut savoir que pour un particulier, chercher l’emprunt immobilier le plus avantageux qui correspond à son profil peut prendre beaucoup de temps. Il se peut même qu’il ne tombe finalement pas sur la meilleure offre étant donné que sa recherche se limite généralement à quelques établissements par faute de temps et d’outils de sélection.

Or, la première tâche du courtier consiste à investiguer, à se rendre auprès de chaque banque ou organisme prêteur, ceci afin de prendre connaissance de leurs taux actuels et des conditions de prêt. Grâce à cela, il pourra mieux orienter l’emprunteur sur l’emprunt immobilier qui correspond le plus à son profil et à ses projets.

Un service qui ne coûte souvent rien

Un autre avantage pour l’emprunteur de recourir à un courtier immobilier est que la prestation de ce professionnel ne lui coûte généralement rien. Effectivement, le mode de rémunération d’un courtier en immobilier est assez particulier puisqu’il touche une commission versée par la banque ou l’établissement de prêt auprès duquel son client a souscrit un crédit. Cette commission se traduit le plus souvent par 1 % du montant total emprunté.

À cet effet, pour des services classiques comme la comparaison des offres et la mise en contact du client avec l’organisme, l’emprunteur n’a rien à payer au courtier dans la plupart des cas. Néanmoins, il existe des exceptions. Le courtier peut parfois réclamer des honoraires, notamment s’il est amené à accompagner son client tout au long du processus, depuis le parcours de souscription, à la négociation avec la banque en passant par un montage financier complexe, et le suivi de celui-ci.

La possibilité d’obtenir des conditions plus avantageuses

Comme déjà stipulé plus haut, le courtier en immobilier tient un rôle important dans la recherche et l’obtention d’un prêt immobilier correspondant aux besoins de son client. Pour ce faire, il investigue sur les offres les plus avantageuses pour veiller aux intérêts de l’emprunteur. Par ailleurs, même avec des taux d’emprunt déjà très bas, ce professionnel peut obtenir un crédit à des conditions encore plus attractives.

À titre d’exemple, si l’emprunteur souhaite souscrire un prêt sur 25 ans au taux de 1,60 %, le courtier peut lui négocier un taux autour de 1,10 %, notamment du fait qu’il apporte de nombreux dossiers à cette banque et qu’il est donc en mesure d’obtenir des avantages.

Related posts

Faire face aux différents contentieux fiscaux avec l’aide d’un avocat fiscaliste

Odile